Rechercher
  • julie tavares

La pleine conscience, allez, on fait l’expérience !

La pleine conscience, c’est être attentif à ce qui se déroule là, maintenant, tout de suite.

Que ce soit en Toi mais aussi autour de Toi, dans l’observation, sans jugement, ni réaction. Oui, oui je sais ça parait carrément infaisable.


Ce Focus favorise un état mental apaisé qui permet d’être totalement à ce que l’on fait de ne pas ressasser le passé, de ne pas se projeter dans le futur et ainsi trouver du calme.

Et les bienfaits sont nombreux sur les émotions, l’attention, la concentration, l’anxiété ou les effets du stress… La pleine conscience a aussi des effets sur les douleurs chroniques, la fonction respiratoire et cardiaque, la qualité du sommeil. Bref que du bon pour vous !

Alors c’est vrai, on a l’impression que c’est assez inatteignable ce truc là, mais en fait, non. C’est comme tout, il suffit de s’y mettre et d’avoir envie d’y arriver.

Voici quelques trucs et astuces pour commencer:

  • Prévoyez ce moment de rencontre avec vous-même : il n’a pas besoin de durer des heures. Commencez petit pour être sûr de vous y tenir. Et notez-le dans votre agenda.

Par exemple: Tous les lundis j’ai rdv avec moi de 9h à 9h10.

  • Je me choisis un endroit où je me sens bien, en sécurité et où je ne serai pas dérangé : mon fauteuil préféré, ce petit parc à côté de chez moi, ou pourquoi pas ma baignoire quand elle est remplie d’eau chaude (même si, à 9h, le lundi, ça parait assez improbable ahahah).

  • Ensuite choisissez ce que vous voulez explorer en conscience

Cela peut être quelque chose d’extérieur à vous, comme un objet, par exemple la lampe de votre bureau, l’arbre en face de vous, ou l’eau chaude de la baignoire, ou la pluie qui tombe. Puis prenez votre temps. Explorez avec vos yeux, vos mains, vos oreilles et même votre nez. Branchez tous vos sens sur cette expérience et profitez !

Vous avez déjà mangé un bout de chocolat en conscience ? Et bien c’est le pied intégral, pas besoin de se faire toute la tablette !

Cela peut être, aussi, quelque chose que vous ressentez en vous, comme une tension, une fatigue ou même une émotion. Et là aussi, explorez mais en « imagination ». Partez en vous et voyez où se situe ce quelque chose, à quoi il ressemble, et si je lui donnais un couleur ça serait quoi, et une forme aussi…

On peut même faire de la marche en conscience. Si vous n’avez pas de temps… bien qu’en vrai on a tous le même temps, chacun est libre de choisir comment il l’emploie (à bon entendeur…). Donc, si vous trouvez le temps, vous pouvez porter toute votre attention à comment « je pose mon pied droit sur le sol, comment je déroule mon pied, et quand est ce que le gauche quitte le sol et par où en premier d’ailleurs ? ». Bref soyez dans le moment présent, dans l’expérience.

C’est un peu comme focaliser son “rayon” d’attention sur une seule chose (objet, sensation ou émotion…)

Le plus dur c’est de ne pas se faire happer par la liste des courses à faire, le rhume du petit dernier, ou encore la vacherie de votre boss juste avant de quitter le bureau. Et chaque fois que ça arrivera (parce que oui ça arrivera) et bien ce n’est pas grave.

D’abord on s’en rend compte. Ça parait bête écrit comme ça, mais je me souviens très bien d’une tentative de marche consciente sur une plage de Normandie où j’ai bien mis 3 grosses minutes à me rendre compte que JE n’étais pas là !!! Mon esprit s’était barré, il avait repris sa course infernale, il tournait encore et encore dans ses préoccupations.

Alors pas de panique, on rigole, on se félicite d’avoir tenté l’expérience et on recommence.

Et vous verrez, chaque fois ce sera un peu plus facile… vous allez vous muscler !

En vous accordant, ne serait-ce que 10 min de ÇA, cette expérience d’être en Vous, présent, vous pourrez sentir, tout de suite, comme il y a « quelque chose » qui cède… Enfin de la place pour le lâcher prise.

Et si vraiment vous avez besoin d’un maître pour vous enseigner, et bien regarder un enfant en bas âge, ce sont des experts en la matière, ils sont totalement à ce qu’ils font, jamais ailleurs, Focus, maîtres de la pleine conscience !

Et ça c’est une bonne nouvelle parce que ça veut dire que, à un moment de votre existence, vous saviez, vous aussi, maîtriser la pleine conscience…

La vie est belle, vivez là !

Julie

0 vue0 commentaire